Article Bien Public

 

Jeudi à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Atmosphères » du Beauvois Aurélien Ibanez, Julie Leflaive et ses musiciens ont interprété la chanson des Climats de Bourgogne, inventée par son père Olivier Leflaive dans le cadre du mois des Climats.

Comme ils l’avaient annoncé lors de leur répétition, Julie Leflaive et ses musiciens étaient présents jeudi, pour présenter la chanson des Climats.

Si le père de Julie, Olivier Leflaive, était absent ce jour-là, Bruno Cortot, le parolier, était bien présent et a pu apprécier l’interprétation de ce qui pourrait être l’hymne des Climats de Bourgogne.

A l’issue de la prestation, Bernard Gauvrit, directeur de l’association des Climats du vignoble de Bourgogne, n’a pas manqué de féliciter le groupe et sa chanteuse . « Chambertin ou Echezeaux, Richebourg ou Morgeot. Ils ont des noms qui dessinent, les Climats de Bourgogne. »

Ce refrain de la chanson des Climats, Aurélien Ibanez aurait pu le reprendre à son compte, lui qui expose ses photos du vignoble beauvois dans la salle de l’accueil de l’hôtel quatre étoiles d’Olivier Leflaive. Passionné de photographies depuis plus de quinze ans au point d’en faire son métier, Aurélien Ibanez s’est installé à Beaune depuis une dizaine d’année et  parcours le vignoble en toutes saisons pour transmettre, à travers de superbes clichés, les « Atmosphères » – nom de son exposition – qui s’en dégagent, après un orage, une chute de neige ou un levé de soleil brumeux.

 » C’est souvent lorsque la météo transforme les paysages, avec ses brumes et ses lumières, entre douceur et intensité, que j’installe mon appareil photo, toujours à la recherche du sauvage , même dans ses lieux façonnés par l’homme, depuis deux mille ans » explique-t-il .

Son exposition qui devait s’arrêter en juillet, sera prolongée jusqu’en fin Octobre.